UMR 8058


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3 Nom tutelle large

Rechercher





Accueil > Annuaire

Taharount Karim

Chercheur associé
Associated researcher

Professeur d’Histoire-Géographie dans l’enseignement secondaire
History-Geography teacher in secondary education

Contact : karim.taharount@gmail.com

Diplômes

2014 : Doctorat en Histoire - CHS / Université Paris 1. Thèse : « Matériaux pour une histoire. Tentative d’organisation politique nationale et autonome des quartiers populaires en France, 1982-
2012 », sous la direction d’Annie Fourcaut. Soutenue en juin 2014. Jury : Annie Fourcaut, Danièle Voldman ; Philippe Rygiel ; Michel Kokoreff

2007 : Master 2 professionnel en Travail, administration et gestion sociale, spécialité Cadre des organismes du secteur social - Université Paris 1

2006 : DEA en Histoire - CHS / Université Paris 1. Mémoire : « Histoire d’une mouvance interrégionale composée d’associations issues de l’immigration et des banlieues, de la fin des années 1980 à nos jours », sous la direction d’Annie Fourcaut

2005 : Maitrise en Histoire - CHS / Université Paris 1. Mémoire : « Le MIB, Mouvement de l’Immigration et des Banlieues », sous la direction d’Annie Fourcaut

Qualification

2014 : PhD in History - CHS / Pantheon-Sorbonne University - Paris 1. Memoir : « Materials for a history. Attempt at national and autonomous political organization of the working-class neighborhoods in France, 1982-2012 », under the direction of Annie Fourcaut. Supported in June 2014. Jury : Annie Fourcaut, Danièle Voldman ; Philippe Rygiel ; Michel Kokoreff.

2007 : Master in Work, administration and social gestion, speciality : Manager of social sector organizations - Pantheon-Sorbonne University - Paris 1

2006 : Master in History - CHS / Pantheon-Sorbonne University - Paris 1. Memoir : « History of an interregional movement composed of associations from immigration and the suburbs, from the end of the 1980s to the present day », under the direction of Annie Fourcaut.

2005 : Master’s degree in History - CHS / Pantheon-Sorbonne University - Paris 1. Memoir : « Le MIB, Movement of Immigration and the Suburbs », under the direction of Annie Fourcaut.

Thèmes de recherche

Histoire urbaine / Histoire de l’immigration / Histoire des conflits sociaux et histoire politique

Les recherches de Karim Taharount portent sur les mobilisations issues de l’immigration, d’outre-mer et des quartiers populaires en France métropolitaine depuis la fin des années 1960.

Ses recherches s’intéressent notamment au rapprochement s’opérant à l’échelle nationale entre nombres de ces mobilisations locales, et sous-tendue par une dynamique allant du travail socioculturel au travail politique, et de la défense de problématiques particulières à la mise en place d’une programmatique générale. Dynamique aboutissant, in fine, au projet de constitution d’une organisation politique, nationale et autonome, qui serait capable de lutter de façon pérenne contre les inégalités de droit et de traitement vécues par les populations essentiellement issues de l’immigration, d’Outre-mer et des quartiers populaires.

Ce travail se focalise aussi sur les différentes formes d’organisations employées au sein de cette mouvance associative (du collectif local informel jusqu’au projet d’un parti politique national, en passant par la mise en place de listes autonomes lors d’élections locales). Une égale attention est portée à la diversité du registre d’action employé localement ou nationalement, à l’impact de chaque méthode et au processus de basculement d’une méthode à une autre (de la recherche de dialogues avec les municipalités à l’organisation d’opérations de déprédations, par exemple).

De même, ces recherches s’intéressent aux relations de cette mouvance associative avec les autres organisations associatives, syndicales et partisanes françaises. Et cela, dans le cadre des communes où elle s’est développée, dans le cadre des luttes pour la défense des populations issues de l’immigration, d’Outre-mer et des quartiers populaires, et dans le cadre de la dynamique qui tend depuis plusieurs décennies à la structuration du mouvement social ou à la recomposition de la gauche.

Research themes

Urban History / History of Immigration / History of Social Conflict and Political History

Karim Taharount’s research focuses on mobilizations from immigration, french overseas territories and working-class neighborhoods in metropolitan France since the late 1960s.

His research interests include the rapprochement that occurs at the national level between many of these local mobilizations. A rapprochement underpinned by a dynamic movement from socio-cultural work to political work, and from the defense of particular problems to the establishment of a general programmatic. Dynamic which culminate, ultimately, in the project of constitution of a political organization, national and autonomous, which would be able to fight in a perennial way against the inequalities of right and treatment lived by the populations essentially from the immigration, french overseas territories and popular neighborhoods.

This work also focuses on the different forms of organizations employed within this associative movement (from the local informal collective to the project of a national political party, through the establishment of autonomous lists during local elections). Equal attention is paid to the diversity of type of action used locally or nationally, to the impact of each method, and to the process of switching from one method to another (from the search for dialogues with municipalities to the organization of riots, for example).

In the same way, this research is interested in the relations of this associative movement with the other associative, union and partisan organizations in France. And this, within the framework of the communes where it has developed, in the context of the struggles for the defense of populations from immigration, overseas territories and popular neighborhoods, and within the framework of the dynamic that tends for several decades the structuring of the social movement or the recomposition of the left-wing.

Publications

2017 : « On est chez nous », Histoire des tentatives d’organisation politique de l’immigration et des quartiers populaires (1981-1988), Solnitsata, 2017, 360 pages.