UMR 8058


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher





Accueil > Recherche > Séminaires de recherche > Séminaires de recherche 2018-2019

Histoire et culture sonore

par Bonazzi - publié le

Séminaire dirigé par Pascale Goetschel & Christophe Granger

Pour sa deuxième année, le séminaire poursuit la construction collective d’une histoire des pratiques et des cultures sonores. Dans le sillage de l’histoire du sensible, et tandis que se déploie les sound studies, il s’agit de promouvoir et de discuter de nouvelles manières de produire du savoir au sujet du sonore en sciences sociales, en croisant les modes d’intellection de différentes disciplines. Chaque séance aborde ainsi un « champ » constitué d’activités, qu’il s’agisse de conduites politiques ou de catégorisation du monde social, et s’efforce de questionner la place qui revient aux sons dans ces opérations. La démarche se veut à la fois celle d’une fécondation du questionnement des historiens et celle d’une réflexion sur la place du sonore dans l’organisation des sociétés. Une part importante du séminaire est ainsi consacrée à la discussion des « archives sonores » et à l’élaboration des modalités possibles de leur analyse. Parce qu’il croise les disciplines (sociologie, anthropologie, science politique, géographie, études des arts, etc.) et les différentes périodes historiques, même s’il a pour centre l’histoire des mondes contemporains, ce séminaire à vocation collective est largement ouvert à celles et ceux qui souhaitent contribuer à l’essor de ce nouveau champ de recherches.

Les séances ont lieu le mercredi, de 17h à 19h30

au Centre d’histoire sociale des mondes contemporains
9 rue Malher
75 004 Paris / M° Saint-Paul

Amphithéâtre Dupuis (sous-sol) ou bibliothèque Maitron (6e étage), selon les séances. Affichage dans le hall.

27 février 2019
À l’écoute du passé : questions d’archives
Marie-Madeleine Mervant-Roux (CNRS), « L’âge d’or des disques de théâtre et son effacement de l’histoire (1950-1970) : indices d’une redéfinition du fait théâtral »
Marine Beccarelli (Paris 1), « Mémoire des ondes. Les archives de la radio »

3 avril 2019
Le sonore et le populaire
Anne Monjaret (CNRS) et Michela Nicolaï (IHRIM-Lyon 2), « Chants et chansons d’atelier : l’exemple de la midinette »
Jean-Sébastien Noël (Université de la Rochelle), « Recherche acoustique et nouvelles lutheries : mutation des pratiques musicales et des cultures de l’écoute, entre avant-garde et musiques populaires (années 1920-1980) »

15 mai 2019
Usages politiques des sons
Christophe Voilliot (Université Paris Nanterre), « Radicalités sonores et politiques : le cas du free jazz dans les années 1970 »
Maxime Kaci (Université de Franche-Comté), « Chanter la Révolution : conduites sonores et engagements politiques en temps de crise »

12 juin 2019
Ce que la technique fait à l’écoute
Henri Chamoux (CNRS) et Quentin Geffroy (INA), « Retrouver la voix de Mandela : les archives du procès Rivonia » / Histoire du message politique enregistré français dans le 1er tiers du XXe siècle
Aurélien Bonvoisin (Paris 1), « Disque compact et pratiques musicales des jeunes en France (années 1980-années 2000) »

3 juillet 2019
Comment travaille-t-on le sonore : table ronde
Anthony Pecqueux (CNRS)
Martin Barnier (Lyon-2) – sous réserve