Accueil du site > Recherche > Séminaires de recherche > 4- Séminaires de recherche 2013-2014

Pour une histoire sociale de l’Algérie colonisée

publié le

Pour une histoire sociale de l’Algérie colonisée Programme 2013-2014


Séminaire organisé par Emmanuel Blanchard et Sylvie Thénault avec le soutien du CESDIP (UMR 8183) et du CHS (UMR 8058)

Les séances ont lieu dans la bibliothèque du Centre d’histoire sociale du XXe siècle, 9 rue Malher, 6e étage (m° Saint Paul), un mercredi par mois (sauf en février), de 17h30 à 19h30.

Dans la continuité des années précédentes, les interventions s’inscriront dans une histoire sociale entendue au sens large (histoire des savoirs, histoire des pratiques culturelles, histoire sociale du politique…). Dans le cas algérien, cet objectif bénéficie d’une convergence de facteurs favorables : le passé de l’histoire sociale de l’Algérie colonisée, riche de références et d’auteurs, mais aussi le dynamisme actuel de l’historiographie et son internationalisation. Les interventions s’attacheront notamment à l’analyse des relations sociales entre populations, la situation coloniale étant saisie et décrite par des enquêtes archivistiques inédites. Les études de cas – biographies ou histoire locale – qui se multiplient aujourd’hui pourront être mises en perspective à la fois dans l’espace maghrébin et celui des empires des XIXe et XXe siècles.

Il s’agit ainsi de ne pas se cantonner à des questionnements spécifiques à l’Algérie, liés à la trajectoire particulière de son historiographie, qui s’est développée indépendamment des grands courants de l’histoire de la colonisation. Cette caractéristique sera l’un des objets du séminaire, avec une interrogation centrale : en quoi est-elle le reflet d’une spécificité de la situation coloniale algérienne en elle-même ?

16 octobre 2013 : Akihito Kudo (Gakushuin Women’s College, Tokyo), « Le droit foncier dans l’Algérie du XIXe siècle : discours juridiques et pratiques administratives ».

13 novembre 2013 : Alexis Sempé (professeur au lycée de Moissac), « Communiste et élu du 2nd collège. Une trajectoire politique : Gaston Revel (1936-1965) ».

18 Décembre 2013 : Ahmed Menghour (Université de Badji Mokhtar, Annaba), « La fédération socialiste de Constantine à la fin des années 1950 : entre actions sociales partisanes et pacification ».

22 janvier 2014 : Jennifer Johnson Onyedum (The City College of New York), « Le Croissant Rouge Algérien : politique et humanitarisme pendant la guerre d’Algérie ? ».

19 mars 2014 : Fabien Sacriste (Université de Toulouse), « Une “politique du contact” ? Administration d’exception et regroupements de populations dans les Aurès-Nemencha (1955-1957) ».

9 avril 2014 : Niek Pas (Université d’Amsterdam), « Sport et frontières coloniales. Le cas du cyclisme et d’Ahmed Kebaïli (1941-1955) ».

14 mai 2014 : Charlotte Courreye (INALCO), « Récits de voyage : les jeunes de l’Association des Oulémas Musulmans Algériens envoyés en Egypte dans les années 1950 ».

11 juin 2014 : Joshua Cole (Université du Michigan), « Les avenirs abandonnés : les destins perdus des projets de réforme politique de l’entre-deux guerres »