UMR 8058


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher





Accueil > Annuaire

Jian Philippe

Membre associé

Contact : jian.p@wanadoo.fr

Enseignant (histoire-géographie), collège Jules Michelet – Creil (académie d’Amiens- région académique des Hauts-de-France)

Thèmes de recherche : Histoire politique de la France de la Restauration à nos jours : comportements, cultures et idées politiques (droite libérale et extrême-droite), histoire de la presse et du journalisme, histoire de la propagande française durant la Première Guerre mondiale.

Thèse de doctorat

« D’un désordre l’autre, Le Temps et Le Figaro des années trente au régime de Vichy », thèse de doctorat soutenue par Philippe Jian le 20 mars 2012 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable avec félicitations du jury.

Le jury était composé de : Alain-Gérard Slama, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (président), François Chaubet, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (rapporteur), Christian Delporte, professeur à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (rapporteur), Pascal Ory, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (directeur) et Patrick Eveno, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Résumé de la thèse

De juin 1940 à novembre 1942, Le Temps et Le Figaro, organes emblématiques de la presse libérale, s’installent en zone libre refusant de paraître sous le contrôle de l’occupant allemand. Profondément choqués par les effets de la crise des années trente, ils adhèrent à la mise en place du régime du maréchal Pétain. Ils n’en dénoncent pas moins les formes d’un nouveau désordre qui ruine tout espoir de retrouver l’ordre auquel ils aspirent depuis la rupture du consensus républicain au début des années vingt. Le désordre est au premier chef lié à la Collaboration dont les deux feuilles repliées redoutent qu’elle ne scelle la fin de l’indépendance nationale et n’amène les fascistes de Paris au pouvoir. En matière de politique intérieure, le désordre se traduit par le caractère inachevé de la réforme « indispensable » à la construction de la France nouvelle ; il se décline encore au regard des cultures respectives du Temps et du Figaro. Les éditorialistes du Temps se désespèrent de voir le nouveau pouvoir verser dans l’autoritarisme et l’étatisme. L’écrivain-journaliste du Figaro refuse d’associer l’ordre au moralisme et au dirigisme ajoutés au déshonneur que traduit l’inféodation à son vainqueur ruinant toute velléité de relèvement. Malgré tout, il s’agit de se maintenir aux côtés du Grand Soldat qui incarne la continuité de l’Etat…tant que demeure son « royaume ».

Contribution à des ouvrages collectifs (mélanges et publications de colloques)
- Mélanges
« Le journal de la Corporation nationale de la presse », Histoires d’O : Mélanges d’histoire culturelle offerts à Pascal Ory, Christophe Gauthier, Laurent Martin, Julie Verlaine, Dimitri Vezyroglu (dir), Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 73-87.

- Publications de colloque
« Des années trente au régime de Vichy, les considérations politiques d’un éditorialiste au Figaro, Lucien Romier », Le Figaro. Histoire d’un journal, Claire Blandin (dir.), Paris, Nouveau Monde Editions, 2010, p. 307-320.
« La chronique du sport de Lucien Dubech dans le journal L’Action française pendant les années trente », Sports et médias du XIXème siècle à nos jours, Michaël Attali (dir.), Paris, Atlantica, 2010, p. 691-703.
« Le projet d’organisation professionnelle des journalistes sous Vichy : une tentative de mise en ordre en zone libre », Les coulisses de l’histoire. La protection sociale de la presse et du spectacle face aux crises et aux mutations, Paris, Presses du Châtelet, 2015, p. 91-103.
« Les comités d’éducation populaire en Alsace au lendemain de la Grande Guerre : aspects d’une œuvre d’intégration culturelle et patriotique », Histoire de l’éducation populaire 1815-1945. Perspectives françaises et internationales, Carole Christen, Jean-Paul Besse (dir.), Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2017, p. 189-300.
« Solten wir die Ferien nicht einfach in Berlin verbringen ? » Die Berliner Luftbrücke 1948/1949 im Spiegel der fransösischen Presse“, Die Berliner Luftbrücke : Erinnerungsort des Kalten Krieges, Corine Defrance, Bettina Grenner, Ulrich Pfeil (dir.), Berlin, Ch.Links Verlag, 2018, p.74-95.
« Le contrôle postal ou l’opinion publique en Alsace-Moselle entre la guerre et la paix », Revue d’Alsace 2018 tome 148, p.141-161 (à paraître en novembre 2018).
« Désannexion culturelle et intégration patriotique : la propagande française en Lorraine mosellane (1918-1924) ». Organisateurs : Jean-Noël Grandhomme, Laurent Jalabert (Université de Lorraine) et Laurent Kleinhentz (Conseil départemental de la Moselle). Actes à paraître en 2019.

Articles dans des revues à comité de lecture
« ”L’Alsace-Lorraine française” : aspects et limites d’une propagande d’Etat pendant la Grande Guerre », Le Temps des médias, n°22, juin 2014, p.175-187.
« Des principes du gouvernement représentatif et de leur application selon les principes de Prosper Duvergier de Hauranne », Parlement(s), Revue d’histoire politique, n°21, octobre 2014, p.145-157.
« La Révolution nationale impossible, Le Temps et Le Figaro à l’épreuve du régime de Vichy », Histoire@Politique n°23, mai-août 2014.
« ‘’Apprendre la France aux Alsaciens et l’Alsace aux Français’’ : un gendarme alsacien en propagande dans le département des Vosges à la fin de la Grande Guerre », Guerres mondiales et conflits contemporains, n°258, avril-juin 2015, p. 91-103.
« L’école en Alsace occupée par l’armée française durant la Grande Guerre : "un des moyens les plus efficaces de propagande" », Matériaux pour l’histoire de notre temps, 2015, n°117-118, p. 74-78.
« Le Figaro de Pierre Brisson sous Vichy, journal légaliste et libéral », Guerres mondiales et conflits contemporains, n°266, avril-juin 2017, p.99-114.

Communications données lors de journées d’étude :
« La Picardie entre regroupement et éclatement territorial (2009 et 2014-2016) : l’humeur du Courrier picard » Journée d’étude organisée à l’Institut d’ Études Politiques de Rennes le 17 novembre 2016 : « 1986 -2016 : 30 ans de démocratie régionale. Des régions pourquoi faire ? » Organisateurs : Tudi Kernalegenn et Romain Pasquier (Centre de Recherche sur l’Action Publique en Europe – UMR 6051).

« La Nouvelle droite et Mai 68 » Journée d’étude organisée par le Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne / CNRS – UMR 8058), le 10 septembre 2018 : « Le CHS prend la parole ! »