Accueil du site > Les films du CHS > Films du labo > Productions CHS 2014-2015

CFDT, l’identité en question - Frank Georgi

par chs - publié le , mis à jour le

CFDT, l’identité en question

Production : CHS Réalisation : Jeanne menjoulet

Au lendemain du cinquantenaire de la scission de la CFTC qui donna naissance à la CFDT, en novembre 1964, l’historien Frank Georgi (auteur du livre " CFDT : l’identité en questions. Rappels sur un demi-siècle 1964-2014") apporte des éclairages sur quelques thèmes qui permettent de saisir l’identité de la CFDT :

  • Le thème de l’autogestion, qui fut le mot d’ordre d’une organisation syndicale favorable à une modification radicale de la société et des entreprises. L’autogestion fut pendant 15 ans au coeur de cette identité. Les précurseurs étaient alors la Yougoslavie de Tito, et l’Algérie toute nouvellement indépendante (fermes autogérées). Frank Georgi montre les continuités et les ruptures de ce mot d’ordre quasi-identitaire durant les années 1970, aujourd’hui depuis longtemps abandonné. De la vision initiale, formulée notamment par exemple par Albert Détraz, à celle que développèrent des théoriciens comme Pierre Rosanvallon, introduisant la dimension libérale de ce concept, Frank Georgi montre en quoi l’autogestion fut utilisée comme un concept relais vers une vision libérale de l’économie et de la négociation.
  • Le thème de la politique contractuelle développée par la CFDT est analysé, ainsi que le tournant opéré à la fin des années 1970, et surtout après 1984.
  • L’approche de la CFDT vis à vis des thèmes de société fait aussi partie de son identité, et présente là encore des continuités et des ruptures. Après le foisonnements des engagements, dans les années 1970, aux côtés de très nombreux collectifs, de la lutte anti-nucléaire, en passant par les comités de soldats, cette approche ouverte sur les thèmes de société, dans et hors de l’entreprise, n’a pas tout à fait disparu. Frank Georgi aborde par exemple l’approche de la CFDT vis à vis des droits des femmes, et montre à la fois comment une dirigeante confédérale comme Jeannette Laot n’a pas été portée par son organisation sur le thème de l’avortement, tout en ayant la possibilité d’être co-fondatrice du MLAC (Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la Contraception) "à titre personnel".
  • La transformation d’une organisation qui, sans être cléricale, se réclamait néanmoins jusqu’en 1964 d’une inspiration chrétienne, en un syndicat laïc est abordée, et Frank Georgi montre en quoi cette ouverture sur la laïcité ne correspondait en rien à un rejet du catholicisme.
  • Enfin, l’identité de la CFDT est regardée sous l’angle de ses rapports à la CGT et à Force-ouvrière.

Remerciements/crédits photographies : Archives confédérales de la CFDT


Contact pour projections ou autres diffusions du film du CHS Jeanne Menjoulet : e-mail - jeanne.menjoulet@univ-paris1.fr Adresse postale - CHS Réalisation audiovisuelle CNRS, 59 rue Pouchet, 75017 Paris