Accueil du site > Annuaire

Perron Tangui

Associé

Contact : tanguiperron@club-internet.fr

Bibliographie et filmographie

Directions d’ouvrages :

Etranges étrangers, collection Histoire d’un film, mémoire d’une lutte, Paris et Montreuil : Périphérie et Scope éditions, 2009, 190 p.

Articles de Laure Pitti, Nicolas Jounin et Tangui Perron.

Le dos au mur, collection Histoire d’un film, mémoire d’une lutte, Paris : Scope éditions, 2007, 124 p.

Articles de Nicolas Hatzfeld, Bruno Muel, Michel Pigenet, Eric Pittard et Tangui Perron.

Articles (revues)  :

« Souvenirs rouges et personnel de l’historien géographe René Vautier », Décadrages, printemps 2015 (n°29-30), pp.152-162.

Avec Catherine Roudé, « Un film (et combien de versions ?) pour "rattraper l’histoire" : À propos de Le Fond de l’air est rouge, de 1973 à 2008 », Vertigo, octobre 2013, (n°46), pp. 93-100.

Avec Nina Almberg, « La propagande par le film : les longues marches de Gustave Cauvin », 1895, revue d’histoire du cinéma, 2012/1, (n° 66), pp. 34-49.

« Le territoire des images : pratique du cinéma et luttes ouvrières en Seine Saint-Denis (1968-1982) », Le Mouvement Social, 2010/1, (n° 230), pp. 127-143.

Avec Christophe Gauthier et Dimitri Vézyroglou, « Histoire et cinéma : 1928, année politique », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2001/4, (n°48-4), pp.190-208

« A la recherche du cinéma ouvrier : périodisation, typologie, définition (en forme de propositions) », Les Cahiers de la Cinémathèque, 2000, (n°71), pp.9-13.

« Vie, mort et renouveau du cinéma politique », L’Homme et la Société, 1998, (n°127-128), pp.7-14.

« "Le contrepoison est entre vos mains, camarades". C.G.T. et cinéma au début du siècle », Le Mouvement Social, 1995/3, (n°172), pp.21-38.

« "Les copains du dimanche" ou l’âge d’or des métallos », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 1995/2, (n° 46), pp.125-132.

« Petit aperçu pour une histoire de la SFIO et du cinéma », Cahier et revue de l’OURS, mai-juin 1993, (n°211), pp. 25-28.

Contributions à des ouvrages collectifs :

« Images de soi, images pour soi : le dilemme cinématographique de la CGT autour de 1968 » (avec Michel Pigenet), in Images et sons de Mai 1968 (1968-2008)/ sous la dir. de Christian Delporte, Denis Maréchal, Caroline Moine, Isabelle Veyrat-Masson, Paris : Nouveau Monde Editions, 2011, pp. 107-122.

« L’Humanité et ses images dans le cinéma communiste du Front Populaire », in l’Humanité de Jaurès à nos jours/ sous la dir. de Christian Delporte, Claude Pennetier, Jean-François Sirinelli, Serge Wolikow, Paris : Nouveau Monde Editions, 2004, pp. 171-182.

« L’exposition syndicalisme et cinéma : le cas Charles Chézeau » in Histoire du cinéma, la problématique des sources, sous la dir. Jean Gili, Irène Bessière, Paris, INHA, 2004, pp. 198-207.

« Les films fédéraux ou la trilogie cégétiste du Front populaire », in les Images de l’industrie de 1850 à nos jours/ sous la dir. de Denis Woronoff, Paris : Comité pour l’Histoire économique et financière de la France, 2002, pp.81-91.

« Voilà les cités laborieuses à la porte du bonheur - Le Parti communiste français et les films municipaux d’octobre 1947 » in Des Communistes en France (années1920-années 1960)/ sous la dir. de Jacques Girault, Paris : Publications de la Sorbonne, 2002, pp. 37-45.

« Légende noire et icônes rouges (ou la représentation des dockers au cœur de la guerre froide) » in Dockers de la Méditerranée à la mer du Nord, des quais et des hommes dans l’histoire, sous la dir. de Jean Domenichino, Jean-Marie Guillon, Robert Mencherini, Aix-en-Provence : Édisud, 1999, pp. 193-204.

« La croisière clandestine du Cinéma-Potemkine ou les tribulations des images rouges aux pays du capitalisme », in Octobre 1917, Causes, impacts et prolongements/ sous la dir. de Bruno Drewski, Paris : PUF, 1999, p 392-404.

« La CGT, le cinéma et, enfin, un peu de banlieue », in Ouvriers en banlieue, XIX-XXème siècle/ sous la dir. de Jacques Girault, Paris : L’Atelier, 1998, pp.368-380.

« Nitrate et gueules noires ou le filon minier II », in Le Nord et le cinéma, contribution à l’Histoire du cinéma dans le Nord-Pas-de-Calais, ouvrage collectif initié par l’association Jean Mitry, Paris : Le Temps des cerises, 1998, pp.177-189.

« L’image de l’ouvrier italien dans le cinéma français des années 1930 aux années 1950 », in L’intégration italienne en France sous la dir. De Antonio Bechelloni, Michel Dreyfus et Pierre Milza, Paris : Editions Complexe, 1995, pp 155-170.

Documentaires audiovisuels :

Co-réalisation avec Antoine Vaton, Les amants de Guingamp (2015, 45 minutes).

Portrait d’un vieux couple de militants communistes, nés dans à la fin des années 1920, originaires de Guingamp et longtemps résidants à la Cité Karl Marx, à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Réalisation, La petite place rouge (ou les inaugurations de la Place-Henri Krasucki), 2012, 30 minutes.

Co-réalisation avec Philippe Troyon du Cinéma par dessus le mur (2006, entretien avec Jean-Pierre Thorn), des Yeux rouges (2006, entretien avec Henri Onetti, syndicaliste) et de Marcel Trillat, portrait (2008).

Réalisation de la bande-annonce du festival « côté-court » consacré au cinéma militant, 2002.

Assistant sur le film documentaire Quai amer (1993, 45 minutes) de Michel Le Thomas.

Documentaire sur les dockers de Lorient et la réforme du statut des dockers.

Recensions (livres, projections et colloques) et notices biographiques :

« Pauline Gallinari, Les communistes et le cinéma. France, de la Libération aux années 1960, Presses universitaires de Rennes, 2015, 297 p. », Vingtième siècle, revue d’histoire, octobre-décembre 2016 (n°132).

« Une évocation poétique de la répression des résistants communistes grecs au lendemain de la Seconde Guerre mondiale », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 2014 (n°125).

« Langeois Christian, Henri Krasucki, 1924-2003, Paris : Le Cherche-midi, 2011, 363 p. », in Vingtième Siècle. Revue d’histoire 2013/3 (n° 119).

« Les rencontres de l’AFRHC : Représenter le politique – la Guerre d’Espagne (2) », in 1895, Revue d’histoire du cinéma, 2008/1, (n° 54).

« Marie Laurent, Le cinéma est à nous. Le PCF et le cinéma, de la Libération, l’Harmattan, 2005, 370 p. », Positif, 2007, (n°529).

« Communisme et cinéma », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 1996/3, (n° 51), pp.152-155.

Biographies de Henri Alekan, Charles Chézeau, Alain Douarinou, Chris Marker (avec Catherine Roudé),Vincent Massiani, René Vautier, Marcel Trilla et Willy Ronis pour le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, éditions de l’Atelier.

Ouvrages de vulgarisation  :

Cinéma en Bretagne, 2006, Quimper : Editions Palantines, 237 p .

« Travelling sur les rails d’une histoire à trous », in Nous avons tant à voir ensemble. Cinéma et mouvement social/ de Emile Breton, Michel Guilloux, Tangui Perron, Jean Roy, Paris :VO éditions, 2000, pp. 40-65.

Articles de vulgarisation  :

« Novembre-décembre 1986, le mouvement qui va faire tomber Chirac », L’Humanité-Dimanche, 17-23 novembre (n°536).

« Grandin, elles ont dynamité les codes de la lutte », L’Humanité-Dimanche, 24-30 septembre 2015 (n°479).

« Yann Le Masson, Le personnel politique », Positif, février 2012, (n° 612).

« 1970, l’incendie d’Aubervilliers », L’Humanité-Dimanche, 25 février-3 mars 2010, (n° 200).

« 23 mars 1979, grande marche et basses manœuvres », L’Humanité-Dimanche, 26 mars-1er avril 2009, (n°154).

Avec Benoît Pouvreau (2006), « Bidonvilles en Seine-Saint-Denis, Images et représentations », http://www.peripherie.asso.fr/patri..., 2006.

« Bruno Muel, libre et militant », Positif, 2005, n° 529.

« Histoire et actualité du cinéma militant et social, “Le cinéma militant” », Une encyclopédie du court-métrage français, Yellow Now et Côté Court, 2004.

« De quelques combats du jeune cinéma français », Le cinéma militant reprend le travail, CinémAction n°110, éditions Corlet, 2004.

« Un cinéma militant qui braille et qui gueule, un autre qui murmure (ou les voix militantes du off) », Vertigo, n°28, octobre 2003, pp.51-53.

« Mouvement ouvrier et cinéma (français des années 20) », 1895, revue d’histoire du cinéma, 2001, (n°33), p.287.

« Cinéma du front populaire et guerre d’Espagne », Association Histoire et mémoire ouvrière en Seine-Saint-Denis, 1999.

« De quelques hommes qui marchent dans la ville », CinémAction, n° 70, 1999, pp.190-197.

« Nitrates et gueules noires ou le filon minier », Positif, novembre 1993, n°393.