Accueil du site > À la une

International Workshop : Bidonvilles, favelas, baracche , Paris, 3-4 juillet

Monday 3 July 2017 / lundi 3 juillet

9 h 30 Welcome/ouverture Pascale Goetschel (directrice du CHS)

Presentation of research programme and workshop/ Présentation du programme de recherche et de l’atelier Charlotte Vorms (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS, IUF)

10 h-12 h 30 Discutant/Discussant : Éric Verdeil (Sciences Po, Ceri)

Rafael Soares Gonçalves (Pontifícia Universidade Católica do Rio de Janeiro) The consolidation of the favelas as an urban category in Rio de Janeiro (1850-1950) La consolidation des favelas comme une catégorie urbaine à Rio de Janeiro (1850-1950)

Pause café/Coffee-break

Francesco Bartolini (Università di Macerata) The “inadequate” city. Housing in Italy on the fringes of “modernity” (1861-1962) : regulations and conceptualizations La ville « inadéquate ». Habiter en Italie aux marges de la « modernité » (18611962) : réglementations et conceptualisations

14 h 30-17 h 30 Discutant/Discussant : Emmanuel Blanchard (CHS) Manuel Charpy (CNRS, IRHIS, Université Lille 3) The informal in the heart of the city ? Shop stalls (échoppes) and popular practices of urban space in 19 th century Paris L’informel au cœur de la ville ? Échoppes et pratiques populaires de l’espace urbain à Paris au XIXe siècle

Brodwyn Fischer (Université of Chicago) The Politics of Race and Social Inequality in Recife, Brazil Politiques de la race et inégalités sociales à Recife, Brésil

Charlotte Vorms (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS, IUF) From suburbs to shacks. The factors behind a shift in the political and legal formulation of the urban question in Madrid between the 1860s and the 1960s Des faubourgs aux baraques. Les ressorts d’un tournant dans la formulation politique et juridique de la question urbaine à Madrid années 1860-années 1960

Tuesday 4 July 2017 / mardi 4 juillet

9 h 30-12 h Discutant/Discussant : Raffaele Cattedra (Università de Cagliari) Jim House (University of Leeds) Shantytowns (bidonvilles) in colonial Algiers and Casablanca : emergence, official intervention and non-intervention (1912-1962) Les bidonvilles à Alger et Casablanca : émergence, intervention officielle et laisser-faire pendant la période coloniale (1912-1962)

Luciano Villani (Università degli studi dell’Aquila, CHS) Rome and the informal city. Legal frameworks and administrative procedures from the end of the 19th century to the 1960s Rome et la ville informelle. Dispositifs juridiques et procédures administratives de la fin du 19 e siècle aux années 1960

Pause café/Coffee-break

Muriel Cohen (CHS) Shantytowns in the Paris suburbs : the creation of a problem during decolonization (1950s to 1970s) Les bidonvilles en banlieue parisienne, la constitution d’un problème dans le contexte de la décolonisation (années 1950-années 1970)

12 h-13 h Discussion and possible ways ahead / Discussion et perspectives

14 h 30-17 h Network meeting about future collaborative work / Réunion sur la conduite du travail collaboratif à venir

International workshop Bidonvilles, favelas, baracche. The political and administrative origins of the informal city, 19-20th century Today’s informal city constitutes an established research area in studies on the cities of the global South. Now often representing an overwhelming reality in many cities in these regions, this type of extension on the urban periphery nonetheless has forerunners in the 19 th and 20th centuries. This workshop aims to shed light on the longer-term origins of categories of the inadequate city - areas that are precarious both materially and legally. From Spain to Brazil, but also including North Africa and Italy, a shift appears to have occurred in the late 19 th/early 20th century in the way urban problems were described : alongside the question of slums and how to control urban growth, the problem of informal settlements increasingly emerged, to the extent that this issue sometimes came to take precedence over the former ones. What are the causal factors behind this shift ? To control this new problem of informal settlements, the public authorities established policies and a legal and regulatory framework targeting them. The workshop will thus examine the legal and regulatory definitions of the forms of housing or areas targeted, the political imperatives behind such definitions, as well as the administrative procedures that were developed to implement these conceptions. The comparative dimension will enable us to sketch out a common chronology and to bring to light the impact of the political, economic and social contexts on the ways in which these urban problems were thought about. Open to all, this two-day event is the first workshop of a four-year collaborative research project entitled The informal city in the 20th century. Urban policies and governing urban populations, funded by Paris City Council as part of its ‘Émergences’ programme. Bidonvilles, favelas, baracche. Genèse politique et administrative des catégories de la ville informelle, 19e-20e siècle La ville informelle d’aujourd’hui constitue un champ de recherche à part entière des études sur les villes du Sud. Ce type d’extension périphérique, réalité aujourd’hui dominante dans bien des villes du Sud, a toutefois des précédents à l’époque contemporaine. Cet atelier a pour objectif d’éclairer la genèse, dans la longue durée, de ces catégories de la ville inadéquate, précaire matériellement et juridiquement. De l’Espagne au Brésil, en passant par le Maghreb ou l’Italie, il semble que ce soit au tournant du 19e et du 20e siècle que se produit ce tournant dans la description des problèmes urbains : à la question des taudis et à celle de la maîtrise de l’extension, vient progressivement s’ajouter le problème des quartiers d’habitat précaire, au point parfois de prendre le pas sur les précédentes. Quels sont les ressorts de cette évolution ? Pour encadrer ce nouveau problème, les autorités élaborent des politiques et un cadre juridique et réglementaire qui le ciblent. On examinera ainsi les définitions juridiques et réglementaires des habitats ou quartiers ciblés, les impératifs politiques qui les portent, ainsi que les procédures mises au point par les administrations pour les mettre en œuvre. La comparaison permettra d’esquisser une chronologie commune et de mettre au jour les effets du contexte politique, économique et social dans ces manières de penser les problèmes urbains. Ces journées, ouvertes à tous, constituent le premier atelier d’un projet de recherche collaboratif quadriennal La ville informelle au 20e siècle. Politiques urbaines et administration des populations, soutenu par la Ville de Paris, dans le cadre du programme Émergences. Working languages : English and French Organisers : Francesco Bartolini (Università di Macerata) ; Jim House (University of Leeds) ; Rafael Soares Gonçalves (Pontifícia Universidade Católica do Rio de Janeiro) ; Charlotte Vorms (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS, IUF).